Juillet, Aout, Sécheresse!

Juillet, nous a tué, la sécheresse et nos amis prédateurs lapins, ont réduit à néant les derniers espoirs de récoltes en nombre, nous sauvons et récoltons les pommes de terres, quelques fèves, et passons notre temps à désherber les rumex.

La bonne nouvelle, c’est l’arrivée de Camille Giraudet, Stagiaire au Parc départemental du Sausset, Élève ingénieure agronome à Montpellier SupAgro.

Sa présence nous apporte un suivi plus régulier de la parcelle, l’ouverture de nouveaux créneaux d’atelier deux fois par semaine, la promesse d’une solution d’arrosage imminente et de sous traiter l’entretien du site et l’éradication des rumex.

Pas d’images mais bientôt des contributions de camille à qui l’on viens d’ouvrir des droits pour permettre de faire vivre ce projet par-devers nous.

 

 

Publicités

Juin, essais de cultures d’été

La culture de légumes rustiques, ne contente pas tous nos publics, certains veullent s’essayer aux légumes d’été, on accepte de planter quelques courges, maïs et haricots.

Déjà les rumex sont forts, plus que nous et reviens le temps des luttes, il nous faut alors associer aux semis, le désherbage et le débroussaille des rumex. Dans un premier temps nous avion réussi à lutter en mode manuel, mais a présent il faut s’équiper d’une bonne débrousailleuse thermique.

On reste optimiste sur les cultures, les buttes contiennent encore une bonne un bonne réserve d’eau

Juin en images

Mai

La saison s’annonce prometteuse, les fidèles sont au rendez vous, on se concentre sur les semis de plants résistants et rustiques, pour s’adapter aux conditions extrêmes imposées par le lieu, le non recours à l’eau, qui déjà manque et notre présence  très réduite. Pommes de terre, topinambours, betteraves, fèves, pois, lentilles et cameline sont au rendez vous.

Mai en images

Avril en semis

Deux fois par mois, c’est sur cette base qu’il faudra compter pour les atelier d’agriculture Naturelle au parc du Sausset. Un défi, de plus à relever, qui mérite une saison des plus clémente pour permettre de soulever l’espoir de  quelques récoltes. Le temps pour le Parc de nous trouver un successeur, par l’entremise d’un service civique. Avis aux amateurs.

ON se concentre su nos buttes, et passons l’essentiel en semis de saison en direct dans les buttes de cultures cette année bien décomposée. L’espoir et la motivation sont au rendez vous. ON espère une solution d’arrosage prochaine, pour permettre le suivi des semis.

Avril en images