20, 23 & 30 mars / Printemps, premiers semis

dsc_0599dsc_0600dsc_0529Grosse affluence sur les ateliers d’agriculture naturelle : Dimanche 20 mars, nous avions l’honneur de recevoir Mesdames et Messieurs Volotto, Aît-Tayeb, Macron, Gallet.

Mercredi 23 Mars, nous accueillions la famille Nasrallah et Rival ainsi que mesdames Maudon et Lavallée, sans compter Monsieur Patros.

Mercredi 30 mars, les jardiniers amateurs et en herbe se comptaient avec Mesdames Maudon mère et fille et Messieurs Victorin et Chiariello.

Dimanche 20 mars : Tandis qu’un partie des jardiniers en herbe des alentours du parc, se concentrait sur la structuration de nouvelles buttes de cultures, composées de carton, BRF de conifères et de saules, une autre se concentrait sur les semis des légumes d’été. Ces derniers craignant encore le froid, la terre n’étant pas encore assez réchauffée, ils ont été transportés dans la serre de Clinamen au 126, rue Danielle Casanova à Saint-Denis. Là-bas, ils seront arrosés et surveillés de près tous les jours, par les aficionados de l’agriculture urbaine de la plaine des vertues, avant de retrouver le terroir des vergers du parc du Sausset à Aulnay-sous-Bois. Pour finir nous avons, planté en direct les pois à écosser, mangetout, nains et à rames sur les bords des premières buttes. Ceci malgré le fait que nous ne disposons pas encore de solution d’arrosage, du fait du retard lié aux aléas du montage de la nouvelle serre sur la parcelle des buttes.

Mercredi 23 mars : Nous avons planté les groseilliers et cassissiers mis en jauge l’hiver dernier, sur les bordures de la parcelle, tandis que d’autres se concentraient sur les semis de printemps, les même taches que la semaine précédentes, mais avec des variétés et des légumes différents. Comme à chacun de nos passages sur la parc, nous avons réalisé de nouvelles buttes de cultures. A présent nous sommes venus à bout du BRF issus des élagages du Parc. Il nous faudra compléter les buttes avec le reste de fauches de l’an passé, à présent livrée sur le terrain. Ensuite nous attendrons l’automne prochain pour effectuer de nouveau amendements à base de BRF, de feuilles mortes, et de résidus de fauches. Nous attendons encore les souches des arbres qui devraient être abbatus, pour réaliser quelques buttes autofertile en « hugelkultur ». Ensuite nous nous contenterons de mettre en culture les buttes déjà réalisée et si le besoin s’en fait ressentir, travaillerons nous à même le sol, en compagnie des rumex.

Mercredi 30 mars : Toujours des buttes, permanentes, touours plus de monde et toujours des semis. Mais cette fois uniquement en direct avec des betteraves et des petit pois. On s’y remet car les lapins sont à présent hors de portée. Toutes les issues ont été bouchées, le portail est à présent bien fermé. Reste à savoir ce qu’il adviendra des éventuels autres prédateurs. Nos buttes permanentes, toute fraîches de BRF, en attendant la prochaine livraison dès la prochaine campagne d’abattage et d’élagage du parc, soit dit en passant imminente, reste à planter. Nous étudions les possibilités d’y introduire quelques nouvelles cultures, avec des amendements de terre ou de terreau pour ne pas passer complètement à coté de la saison. Ici on travaille avec le minimum d’eau et autant dire que ce genre de buttes, chauffe enormément, et le temps de compostage se fait en hiver durant la saison des pluies. toutefois on parie sur le fait que cet hiver n’a pas été des plus pluvieux, et que ce printemps est quelque peu génreux en précipitations, l’un dans l’autre si on ne gagne pas contre le temps, on peu espérer quelques miracles avec la clémence de la météo. Quels que soit les mélanges et lasagnes que l’on à put effectuer, à ce jour, dans le désordre, et dans plusieurs ordres, nous avons du carton, du foin, des feuilles, du BRF de saule et de conifères, et des sarements de vignes. Un dilemne qu’il nous faut résoudre au plus vite, et pour lequel nous avons déjà quelques idées, que nous seront heureux de partager, d’échanger et d’amender avec vous.

Enfin, nous vous invitons à rejoindre les prochains ateliers pour poursuivre le travail du montage de la serre, de la structuration des buttes de plantations. Nous y effecturerons une nouvelle vague de semis en terrine, et en direct. Mais procèderons également au repiquage des légumes primeurs.

Les lapins, toujours affamés, jardinent ! les aulx, oignons, échalottes que l’on croyait perdus, ont réussi a refaire du vert, l’espoir renait. Nous aurons peut être la chance, de récolter quelques ailletons pour la prochaine saison…

Prochains ateliers dès les : Mercredi 6 avril, promis si on a de l’eau on plantera en direct et des semis à mettre sous châssis ou sous serre.

Dimanche 10 avril, où nous planterons sur l’autre parcelle dédiées au grandes cultures, des patates sous paillis. Le concept, vous plantez Cent patate, vous les entrenez avec nous et dans 30 à 90 jours vous revenez récolter et répondez à la question aujourd’hui en agriculture naturelle, sans se faire mal au dos, «pour cent patates combien d’oseille?».

Pour plus d’info, rdv sur le Calendrier des Parcs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s